top of page

Un nouveau président pour les cafetiers et restaurateurs de la capitale cantonale

Dernière mise à jour : 17 mars

Réunis ce lundi 11 mars en assemblée générale au Restaurant L'Ibis, à Beauregard, les membres de la section Ville de GastroFribourg se sont donné un nouveau chef de file. Patron du Café de la Presse, Baptiste Esseiva succède à Philippe Roschy, de la Brasserie Le Boulevard 39, promu l’année passée à la présidence cantonale de la Société patronale pour la restauration et l’hôtellerie.

Baptiste Esseiva, patron du Café de la Presse. © Gazette de Fribourg

Membre de la section Ville de GastroFribourg depuis 12 ans et président depuis 5 ans, Philippe Roschy transmet le flambeau à l'actuel caissier, Baptiste Esseiva, pour se consacrer pleinement à ses nouvelles fonctions de président cantonal de GastroFribourg qu’il a étrennées lors des assises annuelles du 8 mai 2023 à La Tour-de-Trême.

Pour l’anecdote, le président sortant de la section Ville et son successeur, tous deux titulaires d’un CFC de cuisinier, ont ouvert leur restaurant à Fribourg la même année, en 2011, et leurs établissements – la Brasserie Le Boulevard et le Café de la Presse – sont voisins sur le boulevard de Pérolles; l’un au numéro 39, l’autre au 41. Comme quoi le hasard fait parfois bien les choses. Pour remplacer Philippe Roschy et Julien Ayer (Le Pérolles), qui quittent tous deux le comité, deux nouveaux membres ont été élus par applaudissements: Rania Arbach-Botros (L’Epée) et Yann Mora (FriBowling). Julien Baeriswyl, tenancier de la Pinte des Trois Canards, reprend quant à lui le poste de caissier alors que le secrétariat restera assuré par Christiane Bürke-Bischofberger en place depuis des années. «Quand on aime, on ne compte pas», a-t-elle d'ailleurs relevé.

«Dire stop aux autorités»

Dans son ultime rapport en tant que président de section, à L'Ibis, Philippe Roschy a dressé un bilan «aigre-doux» de l'année écoulée qui a vu Fribourg se montrer certes exemplaire dans son rôle de Ville suisse du goût 2023 mais où la politique de mobilité douce menée sur les chapeaux de roue par les autorités communales laisse un arrière-goût amer dans la bouche des commerçants et restaurateurs.


Même s'il n'explique pas tout, selon lui, le manque de places de parc à disposition des clients du dehors est une des causes de la baisse du chiffre d'affaires que les établissements publics enregistrent, particulièrement à midi. «Nous avons aussi besoin des clients de l'agglo pour faire tourner nos bistrots», insiste-t-il. «Il serait bon de s’en souvenir au moment de rééquilibrer les forces politiques de la Ville. C'est dans deux ans!», poursuit Philippe Roschy.


«Avant cela, vraisemblablement le dimanche 9 juin, nous aurons déjà l'occasion de soutenir, dans les urnes également, la première heure de parking gratuite en ville. Cette initiative populaire, que notre section soutient depuis le départ, ne va évidemment pas régler tous les maux. Elle est une belle occasion toutefois de dire stop aux autorités.» Des propos qui ont visiblement été très mal accueillis par le syndic de Fribourg Thierry Steiert, présent lors de cette assemblée générale et qui a juré de ne plus y assister à l'avenir (notre dessin), à en croire «La Liberté» du mercredi 13 mars.


Le retour de la magie de Noël


Parce qu’il faut savoir aussi relever le positif, le président sortant de la section Ville a mentionné les belles collaborations vécues en 2023, dans le cadre de la bénichon ou du Festival international de films de Fribourg (FIFF) par exemple, et qui vont s’inscrire sur la durée. Il a aussi salué la volonté de la commune de faire revire la magie de Noël, après deux années dans le noir total. Un groupe de travail a été constitué pour organiser, coordonner et pérenniser des activités durant la période des Fêtes. Et Philippe Roschy se réjouit que cette «communauté de Noël» inclue des représentants des milieux locaux du commerce, de l’économie et du tourisme notamment.


En fin d'assemblée, avec sa nouvelle casquette, Philippe Roschy a évoqué quelques projets menés dernièrement par l'association cantonale de la branche et les défis qui l'attendent encore: de la réorganisation de GastroFribourg et de ses sections à la promotion de la relève (en collaboration avec l'Association fribourgeoise des hôteliers) en passant par la mise en ligne du nouveau site web, la mise en place dans le canton de la stratégie P5P de GastroSuisse visant notamment à lutter contre la pénurie de personnel et, enfin, la mise en garde contre les conséquences d'une gestion hasardeuse des fameux cas de rigueur.

«Un rôle social à jouer»

«Avant d’être votre nouveau président cantonal, je suis d'abord restaurateur, conclut Philippe Roschy. Comme vous, je fais ce métier par passion, par vocation. Et pour rien au monde je baisserai les bras face à tous les problèmes actuels ou à venir. Nous avons un rôle social à jouer, qui donne à notre communauté une valeur particulière. C’est cela notre véritable identité.» Le président sortant a vécu ce lundi une dernière assemblée générale de la section Ville de GastroFribourg pleine d’émotions. Alors qu’il fêtait ses 45 ans le jour même, il s’est vu en outre nommer président d’honneur de la section.


Philippe Roschy, président cantonal de GastroFribourg depuis 2023. DR

A la veille de partir à la retraite, Alain Maeder, chef du Service de la police du commerce du canton de Fribourg depuis 33 ans, a livré lundi son dernier discours dans cette fonction devant les restaurateurs de la capitale. Il les a remerciés pour leur loyauté et leur a souhaité de pouvoir continuer à bénéficier à l'avenir d'un cadre favorable à l'exercice de leur profession, non sans avoir souligné au passage que sur les 296 établissements publics que compte la cité des Zaehringen, pas moins de 64 d'entre eux ont vu leurs tenanciers cesser leurs activités l'an passé.

Mythique patron de la buvette de la piscine du Levant dans le quartier du Jura, jusqu'à sa fermeture en juin 2023, André Folly a quant à lui été félicité pour ses 40 ans de sociétariat. «Dédé» se verra remettre son diplôme de membre d'honneur lors de la prochaine assemblée cantonale de GastroFribourg, le 29 avril, au Lac Noir (Schwarzsee). Philippe et Véronique Gaillard ainsi que Rocky et Damaris Bongard ont pour leur part été nommés membres honoraires pour plus d'un quart de siècle de fidélité à la section Ville.

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page