top of page

La Ville perd un de ses anciens syndics

Dernière mise à jour : 22 avr. 2023

La rumeur qui courait depuis ce matin vient d'être confirmée: Pierre-Alain Clément est mort des suites d'une crise cardiaque. «Il est décédé jeudi 20 avril lors d'un cours d'initiation au golf de Payerne durant lequel il s'est soudain effondré. Il aurait eu 72 ans aujourd'hui même», précise son entourage. Cet ancien professeur de mathématiques au CO de Jolimont pendant vingt-sept ans et grand bédéphile il possédait plusieurs milliers de bandes dessinées avait été le premier syndic de gauche de la Ville de Fribourg (2006-2016). Le socialiste Pierre-Alain Clément est élu en 1986 au Conseil général, qu'il préside pendant l'année 1992-1993. Président du PS de la Ville de 1987 à 1996, il accède en 1989 au Grand Conseil et dix ans plus tard au Conseil communal, en tant que premier des «viennent-ensuite», à la mort de Marcel Clerc. Au sein de l'exécutif de la capitale cantonale, il assume la fonction de vice-syndic chargé des finances. Le 8 avril 2006, il est désigné par ses collègues en tant que 23e syndic, succédant au démocrate-chrétien Jean Bourgknecht. Lors des élections communales 2011, Pierre-Alain Clément est réélu avec le plus grand nombre de suffrages. Peu après, il manifeste son intérêt pour le Conseil d'Etat, avant de faire volte-face, «poussé à cette décision par le comité de la section», explique-t-il en conférence de presse. En 2016, le socialiste se retire de l'exécutif communal après y avoir siégé durant 17 ans, dont 10 ans comme syndic. Le 6 novembre de la même année, candidat à sa propre succession au Grand Conseil, il n'est pas réélu et quitte ainsi la scène politique. Dans un prochain post, à venir en fin de journée, la «Gazette de Fribourg» rendra plus longuement hommage à Pierre-Alain Clément. Dans l'immédiat, elle présente ses sincères condoléances à sa famille et à ses proches.


92 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page