top of page

Fribourg Ville du Goût 2023: «une opération gagnante»

Dernière mise à jour : 28 janv.

VU AILLEURS – Dans son édition du 12 janvier, «Le Cafetier» revient sur l’année écoulée consacrée à la gastronomie et au patrimoine culinaire sous toutes ses formes en ville de Fribourg. «Ce projet a généré 460 événements qui ont attiré environ 45'000 personnes. Budgété à 400'000 francs, l’événement s’est achevé dans les chiffres noirs», explique le journal romand  des cafetiers, restaurateurs et hôteliers.


«Les organisateurs de Fribourg Ville du Goût 2023 sont ravis», résume «Le Cafetier». Les petits plats ont été mis dans les grands pour préparer cette riche année et tous les objectifs atteints. Pour rappel, l’idée était de «faire rayonner la ville de Fribourg en tant que vitrine du terroir local et régional, de mettre à l’honneur ses spécialités culinaires et son savoir-faire gastronomique, d’inciter les divers acteurs de la ville à créer des événements dans le respect de la Charte du Goût, d’informer et sensibiliser le public sur la production et la consommation locale ainsi que la durabilité».

Le projet Fribourg Ville du Goût 2023 a encore contribué à «favoriser une alimentation saine auprès de la population et en particulier auprès des jeunes ; de positionner la ville comme actrice de l’innovation dans le secteur agro-alimentaire , d’encourager un rapprochement ville-campagne, de promouvoir la diversité de la ville avec le bilinguisme et les populations d’origines étrangères et de susciter la pérennité d’un événement ou d’un projet et le développer».

L’événement a suscité de nombreuses collaborations

 

Comme le relate «Le Cafetier», «les principales collaborations ont débuté avec VINEA on Tour qui a promu les vins suisses pour la première fois à Fribourg lors d’un événement qui a réuni 37 exposants. A suivi le Festival international du film de Fribourg (FIFF), sa section Cinéma de genre «Bon appétit!» et son concept «Un film, un repas» en collaboration avec des restaurants. Puis ce fut au tour de la Nuit des musées et ses 17 lieux partenaires sur la thématique des Saveurs et Savoirs.»

L’article rappelle encore qu’«un focus a été mis sur l’innovation avec le salon Innofood & Co, qui a permis à plus de 200 professionnels comprenant notamment des experts des milieux académiques, des jeunes entreprises (startups) et des industriels, d’échanger et partager leur vision et leurs perspectives sur «l’assiette de demain» entre autres. La santé publique et l’alimentation durable, quant à elles, se sont concrétisées avec la signature du Pacte de politique alimentaire urbaine durable de Milan, qui a initié la première rencontre du Réseau des villes suisses du goût à Fribourg. La cohésion sociale a été vécue notamment avec Melting popote, qui a attiré près de 400 personnes durant cinq jours et a donné lieu à un livret de recettes à télécharger sur https://melting-popote.fvdg.ch.

 

La Bénichon urbaine a attiré 10'000 personnes

 

Enfin, lors de la Semaine du Goût, la grande fête populaire de la Bénichon urbaine organisée par la Ville en partenariat avec Terroir Fribourg, l’Union des paysans fribourgeois (UPF) et GastroFribourg, fut un moment fort apprécié de partage et de convivialité par près de 10’000 personnes. «Pas moins de 1600 assiettes ont été servies dans la cantine de fête sur la place Georges-Python. Son Marché du terroir et sa Ferme en ville ont attiré un grand nombre de familles et d’enfants», mentionne encore «Le Cafetier».


Fribourg tenait à voir pérennisée une partie des événements inaugurés dans le cadre du projet Ville du Goût 2023. C’est chose faite avec le concept «Un film, un repas» du FIFF qui continuera sa collaboration avec des restaurants locaux. Le salon Innofood & Co 2024 est également confirmé. Fribourg a d’ores et déjà assuré de sa participation à la réunion des Villes du Goût en 2024. La ville a également souhaité stimuler la créativité en choisissant la gourmandise emblématique de la ville pour les deux ans à venir. C’est la Boulangerie Saudan qui a remporté le concours professionnel avec ses Petits Pavés.

 

Fribourg intègre le Réseau des villes créatives de l’UNESCO

 

La volonté des autorités communales a été, dès les préparatifs, de positionner la ville au niveau national et même international. Ainsi, un travail de fond a été mené pour intégrer Fribourg au Réseau des villes créatives de l’UNESCO (RVCU) dans le domaine de la gastronomie. En misant sur l’innovation gastronomique, au croisement de la recherche, de l’éducation et de la culture, la ville de Fribourg a été intégrée au sein du RVCU le 31 octobre dernier. Comme on peut le lire dans «Le Cafetier », «elle est ainsi l’une des deux premières villes suisses – avec Montreux dans le domaine de la musique – à intégrer ce réseau qui compte 350 villes à travers le monde».

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page